mardi 8 novembre 2016

A la re-découverte de l'Erbossiera

Un petit bijou de falaise, situé non loin de La Grave de Peille, complètement délaissé par les grimpeurs locaux pour cause de frictions avec les propriétaires des terrains donnant accès.
La partie gauche de la falaise avec des voies dans le petit 7 et la grotte pour les voies dans le 8
Pour avoir fait partie (il y a plus de 10 ans) de cette horde d'assaillants qui montaient régulièrement taper des essais dans les perles du secteur, j'avoue que ça chauffait aussi bien avec les proprios qu'avec les chasseurs. Le dialogue étant impossible nous avions décidé de renoncer à y aller définitivement. Mais...nous avions entendu que quelques affamés de caillou y avait remis la gomme et donc en ce milieu d'autome , nous voilà en plein retour vers le futur.
Attention ne prenez pas cet article pour un encouragement à faire n'importe quoi, si vous décidez d'aller (re)découvrir le secteur, faites comme nous, soyez extrêmement discrets et surtout garez vous loin des propriétés, chacun a droit à sa tranquillité !!!
Julien dans "Arcopal" 7a

jeudi 6 octobre 2016

Topo Iroquoi

Topo du secteur Iroquoi, dans les Gorges du Loup, actualisé par Blaise Faugeras




mercredi 28 septembre 2016

Rodellar : Ombre ou soleil

Facile de choisir son orientation dans ce canyon. Comme je vous disais cette année nous avons pas mal joué sur les combos [Palomera le matin - Laperne l'aprem] ou [Traversia de Los Angeles  - Gran Boveda] .
    Le secteur Laperne (vu de La Palomera), des voies de 18 à 35m...si ça vous fait pas envie...

lundi 19 septembre 2016

Rodellar : Pince moi je rêve !

Incroyable de se trouver à Rodellar mi-septembre avec une température de 18° à l'ombre, une vraie collante digne de nos Gorges du Loup et l'embarras du choix pour faire son marché de croix :-)
Au pied des voies c'est souvent l'occasion de faire connaissance avec des grimpeurs venus de contrées lointaines ou pas...cette année au secteur Pince Sans Rire, nous avons croisé la route d'un couple de grimpeurs canadiens en plein tour d'Europe de la grimpe : Tommy et Christine mais aussi d'un couple d'amis transalpins : Mateo et Elena Gambaro. Et au détour d'une XXL burger party au Kalandraka ils se sont même trouvé un ami commun : Christian Core...le monde de la grimpe est vraiment petit !
Julien dans "La Piton" 7c, photo prise par Christine

jeudi 15 septembre 2016

Rrrrrrroooooooodellar on arrive !

Nous voilà posés pour 2 semaines de grimpe dans nos quartiers d'automne. Retrouver la famille de Valle de Rodellar c'est juste du bonheur en barres : Fina et sa fille Patricia qui me font verser des larmes chaque année quand je dois les quitter. Marc et le petit Pau qui complètent la famille 
Cette année la température plus fraiche va nous offrir la possibilité de découvrir (oui oui même après tant d'années) des secteurs difficile à fréquenter d'habitude en Septembre. 
Pour le reste on va essayer de reprendre les affaires en cours sur certains projets ou juste se faire plaisir en faisant de nouvelles longueurs .
Vue du secteur Laperne: à droite Valle de Rodellar, à gauche Kalandraka, dessous les 2 secteurs de La Palomera où je n'avais encore jamais grimpé.

mercredi 14 septembre 2016

En route pour Rodellar

Voiture chargée nous repartons pour la deuxième destination des vacances, Rodellar Tout d'abord, en longeant l'océan et en traversant une partie du pays basque espagnol, pour replonger dans les terres en direction de Saragosse puis Huesca.

lundi 12 septembre 2016

Rumenes : escalada 5 estrellas !

Certainement la paroi la plus sculptée que nous ayons visité pendant ce séjour. Des voies de plus de 30m au secteur Chorreras, des colonettes qui dégoulinent de partout, ticket d'entrée 7a mais on a envie de grimper toutes les longueurs tellement elles sont belles et d'ampleur. Avec en prime un bon vent qui rafraichit l'atmosphère, fantastique ! 
Ce sera notre dernier secteur en Cantabria, prochaine étape Rodellar.