mercredi 27 juillet 2016

Le Sanctuaire : Que du bonheur !

On a un peu douté sur la route et sur la marche d'approche (enfin je voulais dire dans le goulet d'approche)...avec une telle chaleur est-ce qu'on aura un brin d'air pour pouvoir grimper un peu sereinement. Bon, en arrivant à 14h le rocher est encore bien chaud mais les voies de gauche sont à l'ombre. Et en une petite heure avec un peu de vent ça va plutôt bien.
Cette falaise est un vrai collier de perles et les grimpeurs présents ce jour se sont fait un plaisir de les enfiler...

François dans "Guerre sainte " 7a,7b

dimanche 24 juillet 2016

Mesaverde : on est rarement déçu !

Même si la température n'arrête pas de grimper partout, le petit vent qui souffle systématiquement à Mesa arrive à maintenir l'envie de gesticuler à défaut de grimper. On prend ce qu'on peut !
 
Myriam nous interprète "Castel Rock" 7a+

Topo des blocs de la Cayolle : Le Champ

Un topo que vous propose Martial Nègre, n'hésitez pas à lui laisser vos commentaires ou vos questions.

Le repos des guerriers

Cherchez bien sur la dernière photo...il y a bien les chaussons de quelqu'un ;-)

samedi 2 juillet 2016

La Jungle porte trop bien son nom !

La chaleur commence à s'installer sérieusement et avant de squatter pour tout l'été les secteurs des Gorges du Loup, les seuls à être copieusement ventilés, on s'est mis en mode estouffade pour une journée à la Jungle. Bon on a déjà connu pire, mais quel dommage que ce magnifique secteur ne soit pas un peu plus balayé par les thermiques.
Julien dans l'une des branches du chandelier : "Une liane pour Mowgli" 7a

mardi 28 juin 2016

Topo St Cézaire 3bis : Canal Historique

Retrouvé dans les archives du canal historique, le topo originel de Saint Cézaire 3 bis (St16r3bis) et son update de 2006. Mais LOL !





dimanche 12 juin 2016

Secteur Jacob : la classe quand même !

Bon il est temps de reprendre un peu du service sur le blog. Il faut dire qu'entre les jours de pluie et les secteurs secrets c'est compliqué de faire des articles. Mais voilà sur une impulsion venue de je ne sais où je me suis retrouvée au pied de la grande face de La Turbie. J'avais un peu oublié l'ampleur des voies de ce secteur où je n'avais plus mis les pieds depuis une dizaine d'année. Un petit air de Gran Boveda quand on regarde ces lignes infinies et ces draperies, avec la mer en plus.
Joujou pas loin de la maison (il habite le rocher!) dans "Symphonie en rut majeur" 7b+